Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour un bel après-midi d'été

Comme tu ne pouvais pas écrire pour ma chérie c'est ce que tu as écrit sur le dessin que tu as fait de moi. Tout au long de ce moment là je ne pensais qu'à une chose. Comment je pouvais te faire sa. Je t'aime tellement tu m'a fait renaître de mes cendres. Des larmes ont coulées quand tu dessinais,tu pensais sûrement que c'était le soleil qui m'éblouissais le visage mais non. C'était te voire me dessiner pour la dernière fois j'ai été ton inspiration d'un moment. Et j'en suis heureuse car toi tu m'a fait vivre du m'a fait changer mûrir. Je ne regrette rien de nous , j'aimerais te revoir. Quand je l'ai dit tu m'a répondu "je nous vois mal ne pas nous revoir ". Mais je sais que dans le fond la probabilité est très basse. Comme je l'avais dit au début "soit se sera un drame , soit un belle histoire " je suis heureuse de constater que c'est la 2eme proposition j'aime la façon dont toi ça a tourné malgré tout. Je me souviens notre rencontre pure coïncidence et coup de foudre? Le 13fevrier un jours avant la st Valentin. Je me souviens de toi devant la gare centrale, et moi un peu naïvement "vous n'auriez pas une cigarette ?" Qui aurais crus que cette simple phrase aurais pu changer ma vie et dieu sais combien de fois je l'ai dites. La deuxième fois que nous nous sommes vue tu m'as embrassée dans une galerie d'art à partir de ce moment-là j'ai sus que nous passerions un moment ensemble. Ce jour-là c'était magique. Quand ont a sus nos âges respectif tu as tellement bien réagis, tu t'en fichais tu savais qui j'étais au fond de moi c'est ce qui comptait, l'âge n'est rien. On a eu qu'une seule grosse "dispute " et je comprends aujourd'hui que c'est ma faute, je n'arrivais pas à m'ouvrir dire ce que je pensais. Et grâce à toi j'y suis arrivé. À côté de mon première amour tu comptes beaucoup plus à mes yeux. J'ai lus dans tes yeux tellement de souffrance et de pureté à la fois. La femme qui t'a fait autant souffrir ne mérite pas que tu sois devenu si renfermé sur tes sentiments envers les autres femmes de ta vie. Quand tu m'a dit que tu m'aimais (la seul et unique fois) j'étais tellement émue j'attendais se moment avec impatience encore une fois j'ai dû faire autrement que les autres "...désolé d'attendre sa mais tu sais bien que je suis une impatiente égoïste.."..."Mon amour"..."et complètement paumée " au moment où je disais ça tu m'as dit que tu m'aimais, je t'ai embrassé très longtemps et t'ai serrer très fort dans mes bras et je t'ai remercié plusieurs fois. Sa m'a libéré en quelques sortes , a partir de la j'ai sus que sa se passerait bien que ça irait mieux. Qu'avec un peu de patience on obtient toujours ce qu'on désir le plus au monde. Je désirais être importante pour toi et je sais que ça à été le cas , c'est le cas. Si un jour tu tombes sur cet article sache que pour moi ce n'est pas juste une belle histoire, mais une belle histoire d'amour et je te remercie pour cela

Partager cet article

Repost 0